Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 14:06

Coucou,

dernier jour de cette semaine "dans le Sud" et le soleil est au rendez-vous ! Super, je préfère me balader sans risquer de glisser !10-2013-VN-J7-HCM-rétroviseurUn petit coup d'oeil pour voir si tout le monde est là : ok, en route pour une nouvelle journée découverte !10-2013-VN-J7-HCM-Pagode empereur jade ChuaPremière visite de la matinée :  (très intéressante explication sur ce lien) appelée  Chua Ngoc Hoang ou Chua Phuoc Hai Tu ou pagode de l’empereur de Jade, dédiée à Ngoc Hoang, qui veut dire "empereur de jade" !10-2013-VN-J7-HCM-Pagode empereur jadeA l'entrée des marchandes assez vives, nous proposent des bébés tortues, des fleurs ou d'autres bestioles... nous traversons la cour, des chauffeurs de pouss-pouss nous proposent une balade ; mais on vient juste d'arriver, on ne va pas repartir si vite !10-2013-VN-J7-HCM-Pagode empereur jade tortuesUn bassin sur la droite est rempli de tortues qui se grimpent dessus et glissent doucement pour nager... vertaines ont même le nom de la pagode peint sur leur dos... au cas où on les vole ? Au fond de cette cour ombragée, la pagode rouge et rose se dresse. C'est un endroit très calme et pourtant très fréquenté !10-2013-VN-J7-HCM-Pagode empereur jade belendroitLes fidèles vont et viennent, achètent de l'encens, le brûlent et prient pour le salut de leur âme ou de leur entreprise (un monsieur était très absorbé dans sa prière, son téléphone a sonné, il a continué s'incliner tout en parlant avec son correspondant) ! Nous passons une grosse porte qui ouvre sur un couloir où on peut acheter de l'encens.10-2013-VN-J7-HCM-Pagode empereur jade EncensDerrière une montagne de papiers rouges, une dame attend sa monnaie... Ma Maman nous en prend un paquet chacune... puis nous entrons dans une salle, puis une seconde où la représentation de l'empereur de jade trône dans le fond.10-2013-VN-J7-HCM-Pagode-empereur-jade_fideles.jpgC'est joli la fumée de l'encens.... ! 10-2013-VN-J7-HCM-volutes dencens L'ambiance était très recueillie et très légère en même temps, nous nous sommes fondus parmi les fidèles et avons brûlé quelques baguettes d'encens que j'ai piquées dans un grand chaudron.10-2013-VN-J7-HCM-Pagode empereur jade encensbougiesDans une salle latérale, des chevaux, des gardes semblent protéger l'empereur. J'ai eu des pensées pour plein de gens, notamment pour mon papi du Vietnam qui était très malade pendant notre séjour...10-2013-VN-J7-HCM-Pagode empereur jade Encens2J'espère qu'elles ont été efficaces...P1320089.JPGEn ressortant, petite pause dans la cour puis nous avons décidé d'aller à nouveau vers le marché ben tanh, pour trainer autour, profiter du soleil... et grignoter quelque chose chez thanh binh par exemple !!!10-2013-VN-J7-HCM-restaurueLa chaleur et l'heure du déjeuner (11h au Vietnam) donnait une impression de torpeur et d'immobilité dans les rues...P1320137.JPGLes murs du marché semblait plus pâles que d'habitude...10-2013-VN-J7-HCM-clientsmais chacun s'activait, ou à vendre des produits... ou à les manger !10-2013-VN-J7-HCM-fruitsNous étions alléchés par les plats que les gens mangeaient avec avidité ! Alors j'ai demandé que nous allions déjeuner (même si mon Papa n'avait pas très faim, un peu tôt à son goût) car les vue de ce nem chua me faisait tourner la tête !P1320113Chez Thanh Binh, tout est bon...les rouleaux de printemps étaient "à tomber" !10-2013-VN-J7-HCM-thanbinhLe tout arrosé d'un jus de canne à sucre fraichement pressé... ou d'une Saigon bia pour mes parents... et tout allait soudain beaucoup mieux !10-2013-VN-J7-HCM-marchéfraisDu coup nous sommes retournés dans le marché à la recherche de ce fameux presse-citron car l'hôtel nous avait dit qu'un stand en vendait....10-2013-VN-J7-HCM-marchésecCette dame charmante nous a vendu du poivre de Phuc Quoc, recommandé par mon Papi Etienne, et enface, une autre dame, vendant des objets en métal pour la cuisine nous a proposé ce modèle...10-2013-VN-J7-HCM-presse-citron.jpgbon ce n'était pas le presse-citron recherché mais à défaut nous l'avons acheté !10-2013-VN-J7-HCM-marchésouvenirsAprès avoir jeté un oeil aux souvenirs, bouddhas sous plastique et peluches marrantes,10-2013-VN-J7-HCM-mode.jpgnous nous avons déambulé dans les rues, essayant des chaussures, des chapeaux (lequel préférez-vous ?),10-2013-VN-J7-HCM-chapeaux.jpgregardant des Tshirts, des foulards (pour touristes musulmans d'Indonésie ou Malaisie que nous avions déjà croisés aux rayons tissus du marché) et nous amusant de la mode locale...10-2013-VN-J7-HCM-Tshirts.jpgtoujours décalée de celle d'où nous venons (mais en l'occurence, les vietnamiens n'ont rien à envier au chinois en matière de kitsch...)...P1320186.JPGrencontres... P1320260.JPGmarchande d'éventail avec sa petite fille...10-2013-VN-J7-HCM-enseignes.jpgprésence étrangère... et française...10-2013-VN-J7-HCM-fleurs.jpgmarchandes de fleurs...10-2013-VN-J7-HCM-moyens-de-transports.jpgmoyens de transport à budget variable10-2013-VN-J7-HCM-mall-luxe.jpgPlus loin nous sommes partis dans deux malls (Vincom puis un autre) pour dénicher peut-être l'objet de notre quête. L'enseigne semblait vietnamienne, mais au vu de beaucoup de produits dans les étals, on se renda compte que le propriétaire était un japonais !10-2013-VN-J7-HCM-supermarche.jpgJe me suis bien amusée à photographier plein d'articles et mon Papa en quête de l'objet rare !Il y avait des enseignes que nous connaissons bien comme "Paris baguette", boulangerie que nous avons en bas de notre compound et qui comme son nom l'indique est une boutique... coréenne !10-2013-VN-J7-HCM-arts.jpgDes étages de laque à la coquille d'oeuf et d'objets précieux...

P1320272Plus tard nous sommes sortis diner un bon bun cha à la terrasse d'un joli restaurant...P1320274.JPGpuis après avoir traversé un marché de quartier qui fermait ses échoppes (vers 19h30),P1320285.JPGnous avons retrouvé l'ami Paul chez Fanny ! Il y va tous les vendredis déguster de bonnes glaces avec des amis car le vendredi, c'est glace à volonté !P1320292.JPGHum, c'était bien sympa de le retrouver, très dans son élément, parlant bien spur très bien vietnamien... ma Maman a même discuté avec une de ses amies, celle sur la gauche, vietnamienne d'origine cantonaise, en mandarin !P1320235Cette page  vietnamienne se tourne, nous ne savions si Saigon allait nous plaire tant nous aimions Hanoi, mais elle a su nous faire l'apprécier et nous y retournerions volontiers... mais le prochain article sera cambodgien puisque nous partons ce soir pour Phnom Penh... deux mois et demi après notre périple dans le Sud Vietnam !P1320234A très vite les amis, Tạm biệt pour certains, ជំរាបសួរកម្ពុជា (chomreabsuor kampouchea ou bonjour Cambodge, si vous ne lisez pas le khmer), bisous, Tifenn-la-cambodgienne.

Repost 0
Published by Adishatz-in-Shanghai - dans Du Vietnam
commenter cet article
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 09:44

Coucou,

ce jour là, après encore un bon petit déjeuner, nous avions décidé de passer la journée à la découverte des trésors des marchés de Saigon pour acheter tissus, produits vegans et autres délicieuses spécialités viet introuvables en Chine !P1310657

Nous savions que le soleil timide allait laissé sa place à la pluie...10-2013-VN-J6-HCM-matin-avenue.jpgles vêtements des conducteurs de scooters en témoignaient déjà par leur changement !10-2013-VN-J6-HCM-capepluie.jpg Il ne fallait pas trainer, nous voilà partis, à pied, jusqu'au marché Ben Tanh d'abord...10-2013-VN-J6-HCM-maindanslamainCouleurs, odeurs et bruits bien agréables, autour du marché10-2013-VN-J6-HCM-etals.jpgcomme à l'intérieur... où nous sommes les rares clients non viets...10-2013-VN-J6-HCM-bentanh-etals.jpgNous avons fait plusieurs fois le tour des stands, avons trouvé les produits végétariens recherchés,10-2013-VN-J6-HCM-BinhTay-vegansnousP1310295.JPG sommes arrêtés à presque tous les stands de métalliers/quincaillers pour trouver l'objet rare, un petit presse-citron très prativue, utilisé à l'hôtel mais qui n'était pas à vendre. Bon, c'est raté...! Nous n'avons rien trouvé... même si les commerçants essayaient de nous aider !

10-2013-VN-J6-HCM-quincailleriesAlors nous avons pris un taxi, car une pluie torrentielle a fait son apparition,...direction le marché de Binh Tay, plus connu sous le nom de Cholon. Nous découvrons la longue avenue Tran Hung Ðao (ex-avenue Galliéni) et son activité jusqu'au marché à travers les vitres...10-2013-VN-J6-HCM-il pleut Chợ Lớn (qui veut dire grand marché) est le quartier chinois d'Ho Chi Minh Ville. C'était  une ville chinoise distincte de Saigon jusqu'en 1931, époque où les deux villes ont fusionné pour devenir une agglomération Saigon-Cholon. A partir de 1975, Cholon devient le 5ème arrondissement de la ville de Saigon.10-2013-VN-J6-HCM-cholon-autrefois.jpg(merci à opus mang Vietnam pour son intéressant document sur Cholon)  

Le marché est un carré avec plusieurs entrées dont 4 principales. Voici un petit montage d'un des angles, vus de l'extérieur...10-2013-VN-J6-HCM-binhtay-portesudNous entrons par une des portes... il y a du monde partout...2013-South-VN2-2532.JPGdebout, assis, couchés,2013-South-VN2-2531.JPGen train de parler, de mager, de fumer ou simplement d'attendre...10-2013-VN-J6-HCM-binthayAu milieu du batiment, une pièce d'eau et un jardin apporte de l'air dans cet endroit parsemés d'allées étroites, encombrées par les livreurs et les acheteurs....10-2013-VN-J6-HCM-binhtay-étalsPluie ou pas, le "ventre" de Saigon est toujours en ébullition ! Comestibles ou non, les articles sont mis en valeur pour attirer le client ! 10-2013-VN-J6-HCM-étalsAutour du marché, c'est un va-et-vient incessant de transporteurs, de marchands et de clients !10-2013-VN-J6-HCM-binhtay-deuxroues Bredouilles de presse-citron mais ravis de cette découverte ébouriffante, et humide, nous sommes repartis vers l'autre marché (encore !), Ben Tanh, mais pour cette fois déjeuner... à la cantine de Paul C, le super restaurant de crabes ! 10-2013-VN-J6-HCM-thanhbinh-oeufscouvésJe me suis délectée d'oeufs couvés, mes parents de soupes et de nems aux crabes !10-2013-VN-J6-HCM-miam.jpgDernier passage au marché pour acheter des gios (hum, je connais des gourmands qui salivent... !), des nem chuas et quelques produits vegans... puis nous sommes entrés dans une boutique de tissus, car je voulais m'acheter un nouvel Ao dai, le mien est trop petit maintenant.  
10-2013-VN-J6-HCM-aodai.jpgCe petit ao dai mauve me plaisait bien mais le mien était déjà mauve... et il était vraiment trop petit. La vendeuse m'a proposé d'essayer ce modèle vert clair, que j'ai finalement adopté (même si le pantalon me fera plusieurs années). Merci Papa ! A cause de la moiteur étouffante, j'ai laissé le pantalon dans le sac et ai gardé seulement mon petit short en dessous... rigolo, non ? Puis nous sommes repartis, à pied, passant devant un jardin...

P1310949faisant de multiples rencontres,  10-2013-VN-J6-HCM-rencontrespassant dans des jardins,10-2013-VN-J6-HCM-jardin.jpgregardant les saigonnais très actifs, mais toujours avec le sourire,... 10-2013-VN-J6-HCM-dans la ruede face comme de dos,10-2013-VN-J6-HCM-2dosregardant les devantures de restaurant...10-2013-VN-J6-HCM-enseignes.jpgNouvel objectif de notre après-midi : aller manger une glace chez Fanny ! 10-2013-VN-J6-HCM-FannyNous étions contents de retrouver cet endroit qui a disparu à Hanoi... Il y a toujours du monde, le coin bibliothèque est rempli de livres en français.10-2013-VN-J6-HCM-Fanny2.jpg10-2013-VN-J6-HCM-Fanny2Nous nous sommes bien régalés et avons beaucoup ri aussi... en souvenir d'une fameuse fois chez Fanny, en 2006, mon Papa, Franck et Cricri qui déliraient avec les minuscules nons qui décourent les coupes de glaces !10-2013-VN-J6-HCM-Fanny3.jpg En sortant de Fanny, nous sommes allés, juste en face, faire quelques dévotions au Sri Mariamman, un temple hindouiste.P1310934Un lieu assez désert, très coloré, qui nous a imprégnés de son calme et sa sérénité.10-2013-VN-J6-HCM-Tremple-hindou.jpg10-2013-VN-J6-HCM-Tremple-hindou2.jpgPuis nous avons repris le chemin de l'hotel, un peu fourbus d'avoir tant marché mais contents de notre longue balade !10-2013-VN-J6-HCM-diner-Japon.jpgPour rajouter au plaisir, nous sommes ressortis plus tard pour diner dans un joli restaurant japonais, il y en a plein à Saigon ! Et pour bien digérer toute cette belle journée, quoi de mieux qu'un massage, juste à côté de l'hôtel, histoire d'aller se coucher relaxés ?P1310274.JPGXóa bóp chân veut dire massage des pieds, c'était très agréable, je me suis presque endormie ! Encore une journée à vous raconter pour terminer ce beau voyage... bisous mes amis, Tifenn-la-shanghaienne !

Repost 0
Published by Adishatz-in-Shanghai - dans Du Vietnam
commenter cet article
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 13:39

Coucou,

après une bonne nuit dans le silence et sur le moelleux matelas de l'hôtel, je suis impatiente de poursuivre la découverte de cette ville... après un bon petit déjeuner, face au fleuve Saïgon doucement baigné de lumière du jour qui se lève...10-2013-VN-J5-HCM-réveilNous avons décidé de commencer par le jardin botanique qui est très près de notre hôtel... histoire de profiter encore un peu du soleil... car la pluie est annoncée pour dans la journée !10-2013-VN-J5-HCM-pubAutour de nous, des affiches, des publicités ou des grafittis sur les murs attirent nos regards...
10-2013-VN-J5-HCM-graphitis

Sur notre chemin nous avons croisé des personnes qui prenaient leur petit déjeuner,

10-2013-VN-J5-HCM-trottoir-restau

des enfants qui démarraient leur journée d'école,10-2013-VN-J5-HCM-écoliers

un coiffeur de rue déjà au repos,10-2013-VN-J5-HCM-coiffeur-sieste

des gens nous saluer ou nous regarder passer. 10-2013-VN-J5-HCM-rencontresmatinalesLe jardin botanique et zoologique de HCM se trouve au début de la rue Lê Duẩn de Saigon, c'est un zoo très ancien car il a ouvert au public en 1869 et s'appelait "Hortus botanicus saigonensis".10-2013-VN-J5-HCM-zoo arrivée Nous voici dans un endroit très vert, ombragé, bien entretenu et paisible ! J'ajuste mon appareil photo et ... c'est parti !2013-South-VN2-2024.JPGL'attraction numéro un est un bel orang-houtan orange... mais qui me tournait le dos ou se cachait tout le temps. Il suçait un fruit et semblait prendre du plaisir à jouer avec avant de l'engloutir... !2013-South-VN2-2032.JPGLes regards des certains singes étaient troublants, tristes ou perdus, comme si ils lançaient un apppel... Du coup ma Maman a eu envie de photographier de très près les regards des animaux que nous avons rencontrés.10-2013-VN-J5-Retour HCM-zoo yeuxIl y des yeux qui semblent nous parler et d'autres plus absents (comme les yeux de la biquette ou ceux du serpent...), d'autres encore vraiment très curieux !10-2013-VN-J5-HCM-zoo premieres-rencontresIl y a tout plein d'animaux, mammifères, oiseaux, mais le quartier des reptiles était particulièrement intéressant (une centaines d'espèces)... j'ai même pu toucher un gros python indifférent à ma caresse, la vitre de son espace était enlevée pour remplacement...10-2013-VN-J5-HCM-zoo-serpents.jpgLe quartier des éléphants a bien sûr retenu toute mon attention... depuis notre étape à Ganeshapark, je ne regarde plus les éléphants de la même façon, je les regarde plus dans les yeux et suis attentive à leur façon de communiquer. Après avoir touché et caressé des éléphants, c'est un peu triste de les observer, "enfermés" dans leur enclos même si ils ne semblaient pas du tout en mauvais état !10-2013-VN-J5-HCM-zoo-elephants.jpgJ'ai bien aimé leur lancer des haricots verts qu'ils/elles attrappaient avec facilité avec leur trompe !10-2013-VN-J5-HCM-zoo-bestiaire.jpgBestiaire aléatoire.... regardez ce petit faon couché dans une mangeoire, il semblait bien protégé comme dans un nid !10-2013-VN-J5-HCM-zoo-insoliteJ'ai aussi trouvé des trucs rigolos dans ce zoo... 10-2013-VN-J5-HCM-zoo-enfants.jpget croisé plein de mignons petits enfants... et des moins jeunes qui m'ont demandé de poser avec eux... puis, ravis, m'ont donné des bonbons  !10-2013-VN-J5-HCM-zoo-pique-niques.jpgLes saïgonnais viennent en famille, pour pique-niquer ou se régaler des grillades proposées sur place...10-2013-VN-J5-HCM-zoo-ancom.jpgprendre des photos souvenirs devant les cages des animaux,...10-2013-VN-J5-HCM-zoo-amoureux.jpgs'asseoir pour rêver... faire la sieste, seul ou à deux et profiter des lieux paisibles et si verts...10-2013-VN-J5-HCM-zoo-bellas.jpgmais on peut aussi croiser des personnes, un peu sorties du décor, qui passaient par là !10-2013-VN-J5-HCM-zoo-lyceens.jpgNous sortons par l'entrée du jardin botanique et croisons des lycéens entrain de danser... et partons jusqu'au quartier de la cathédrale. De couleur rose orange, un peu comme à Toulouse mais les briques viennent de Marseille, elle a été construite entre octobre 1877 et avril 1880, dans un style néo-roman. Elle possède de deux clochers carrés de 40 m de haut, surmontés de flèches en fer.2013-South-VN2-2399.JPGSur le parvis, se dresse une grande statue de la Vierge Marie.10-2013-VN-J5-HCM-Cathedrale.jpgQuand nous sommes arrivés, des mariés se faisaient prendre en photo, c'était un peu magique ce joli couple devant ce beau monument... dommage que nous n'ayons pas pu visiter la cathédrale car elle était fermée. Juste à côté d'elle, autre héritage de l’architecture coloniale française : l'ancienne poste centrale est un des bâtiments les plus connus de Saigon.10-2013-VN-J5-HCM-Poste_dehors.jpgA l'entrée le regard est tout de suite attiré par l'immense verrière supportée par une belle charpente métallique verte (oeuvre de Gustave Eiffel lui-même) et au fond le regard souriant de l'oncle Ho !    10-2013-VN-J5-HCM-Poste_dedans.jpgCe lieu est à la fois beau et fonctionnel, des souvenirs du Vietnam côtoient les guichets et les objets ordinaires d'un bureau de poste.10-2013-VN-J5-HCM-Poste_souvenirs1.jpgSur les murs des fresques anciennes : celle sur la gauche est une carte des lignes télégraphiques sud Vietnam Cambodge ; celle de droite est un ancien plan de Saïgon (1892).10-2013-VN-J5-HCM-Poste_murs.jpgLa pluie est là, finalement nous n'y échappons pas... nous nous réfugions en courant dans un grand mall derrière la cathédrale...10-2013-VN-J5-HCM-Mall.jpgChangement de décor... on se croirait revenu à Shanghai... lisse, propre, aseptisé, luxueux, éclairé,... et un peu désert... nous décidons de monter jusqu'au dernier étage, histoire de trouver quelque chose à grignoter... hum, de délicieux rouleaux de printemps trempés dans une sauce à la cacahuète pillée ! Quand nous ressortons, la pluie s'est calmée et nous retrouvons avec plaisir les vendeurs de rue. 10-2013-VN-J5-HCM-seiches.jpgJe n'ai plus faim mais je mordrai bien dans ces seiches...10-2013-VN-J5-HCM-venderus_rues.jpgActivités ordinaires du quotidien, "Le Monde" et "Totoro" étaient là... à côté du marchand de montres ou de la pédicure !10-2013-VN-J5-HCM-enseignes.jpgNous avons flâné sur le chemin en revenant vers notre hôtel, la chaleur moite était très enveloppante et la pluie menaçait.... Nous voulions nous poser un peu... et ressortir un peu plus tard pour diner en compagnie d'un ami que nous étions ravis de rencontrer, en vrai !10-2013-VN-J5-HCM-benhtanh-de-nuit2.jpgNous avions rendez-vous chez "Thanh Binh", un petit restaurant sur l'avenue Lê Thanh Ton, tout à côté du marché Ben Thanh. La pluie battante nous a forcé à prendre un taxi et comme nous étions en avance nous nous sommes abrités dans le marché dont les étals fermaient.10-2013-VN-J5-HCM-benhtanh-de-nuit.jpgA l'extérieur, ce sont les marchands du marché de nuit qui prenaient la relève et installaient leurs stands, un système de box en accordéon extensibles et sur roulettes... malin !
10-2013-VN-J5-HCM-benhtanh-de-nuit3.jpgMoi, j'avais très faim et commençais à lorgner sur les nem chuas sur la table, qui ne demadaient qu'à être dévorés...P1310641.JPGMr Paul est enfin arrivé, et nous avons pu sur ses conseils manger de délicieux nems au crabe ! Paul, c'est un gars extra, très gentil et que j'ai bien aimé écouter raconter ses histoires de vie qu Vietnam...10-2013-VN-J5-HCM-Pauchav1.jpgIl parle couramment vietnamien, vit à Saïgon la moitié de l'année et, entre autre, traduit des documents pour des parents adoptants, qui envoient chaque année, des nouvelles de leurs trésors au ministère de la justice vietnamien. Nous le connaissons depuis longtemps, il a traduit souvent des lettres que ma famille de Lang Son m'envoyait... mais nous ne l'avions jamais vu pour le remercier !10-2013-VN-J5-HCM-Pauchav2.jpgNous avons passé un excellent moment et nous sommes quittés un peu plus tard... lui repartant sur son scooter ! Encore une belle journée, non ? Bisous les amis fidèles et patients, Tifenn-la-sirène !

Repost 0
Published by Adishatz-in-Shanghai - dans Du Vietnam
commenter cet article
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 08:53

Coucou,

le temps passe et je n'ai pas encore tout raconté de mon voyage dans le Mékong... après une deuxième nuit sur le sampan,9-2013-VN-J4-CaiRang-lever jourun réveil en douceur et un bon petit déjeuner...  P1300960nous approchions du marché flottant de Cai Rang, notre destination de la matinée... le sampan avait levé l’ancre avant le lever du jour pour s'y diriger lentement.9-2013-VN-J4-CaiRang-lever jour2Des dizaines de bateaux avaient aussi fait route comme nous vers ce haut-lieu d'échanges, porte d'entrée de la ville de Can Tho.9-2013-VN-J4-CaiRang-kinh chao oncle HoD'ailleurs c'est l'oncle Ho, lui même, qui salue notre arrivée.9-2013-VN-J4-CaiRang-vie rivesLa vie de chaque côté des rives est active, habitations, petits restaurants, petits métiers ou entreprises en tout genre... prémices de l'effervescence que nous rencontrons en s'approchant du marché flottant... myriades de bateaux de toutes tailles, très colorés et indifférent au passage de notre beau sampan...9-2013-VN-J4-CaiRang-bateaux marché flottant Le soleil est déjà bien haut quand nous arrivons au milieu de centaines d'embarcations. A leur proue se dresse une longue perche en bambou au bout de laquelle est accroché un ananas, une tomate, un fruit du dragon, un navet, un chou... annonçant la spécialité vendue par ces marchands.9-2013-VN-J4-CaiRang-bateaux drapeau ananasC'est rigolo ces mats de fuits ou de légumes ! De plus petits bateaux approvisionnent les grands ou viennent acheter les denrées qu'ils revendront ensuite à terre.9-2013-VN-J4-CaiRang-acheteurs-détaillantsUn ballet de navettes traverse le fleuve inlassablement.9-2013-VN-J4-CaiRang-navettesIl n'y a pas de pont à cet endroit là, les passeurs sont nombreux et les clients pressés.P1300982.JPGNous nous régalons à observer cette agitation commerciale... abrités dans l'entrée du sampan car le soleil tape fort !

9-2013-VN-J4-CaiRang-vie-bateaux.jpgNous regardons la vie sur les bateaux tandis que le nôtre se rapproche de Cantho et de son embarcadère.9-2013-VN-J4-CaiRang-vie-bateaux2.jpgC'est ici que nous descendons et que se termine notre glissade sur le Mékong...

P1310043que d'images, d'odeurs, de bruits seront longtemps présents dans ma tête !P1310038Nous saluons l'équipage, profitons encore un peu de la gentillesse de Mr Kinh...P1310037.JPGqui nous accompagne en voiture jusqu'à notre point de départ il y a 3 jours... de nouveaux voyageurs arrivent pour une glissade eux aussi... Mr Kinh a 73 ans mais travaille toujours d'arrache-pied (faut bien qu'il finance son opération de la cataracte, d'où ces belles lunettes de protection)... Nous avons eu beaucoup de chance d'avoir profité de ses connaissances et de son français délicieux ! Mes parents se sonbt régalés...9-2013-VN-J4-mes-parents.jpgje les ai photgraphiés après avoir quitté Mr Kinh... ça m'a fait rire !

2013-South-VN-1719.JPGAlors, notre voyage vous a donné envie de prendre le large ?9-2013-VN-J4-Retour-HCM-pont.jpgLe chemin du retour nous fait enmprunter une de ces magnifiques ponts à haubans sous lesquels nous étions passés... Une halte fraicheur à mi-chemin...9-2013-VN-J4-Retour-HCM-halte.jpget 2 heures plus tard, Saïgon n'est plus très loin...P1310063.JPGLes camionnettes du marché de Cho Lon (le fameux marché du quartier chinois où Marguerite Duras venait retrouver Mr l'Amant) filent à toute vitesse,9-2013-VN-J4-Retour-HCM-scooters.jpgles scooters aussi, pas de doute, l'agitation de la ville est là ! Cette fois nous arrivons dans Saïgon, de jour, et ouvrons grands nos yeux !P1310151.JPGAprès avoir déposé nos affaires à l'hôtel Liberty Central Saigon Riverside (juste face au fleuve Saïgon comme son nom l'indique),P1310159.JPGtesté le confort de la chambre...9-2013-VN-J4-Retour-HCM-vues.jpget admiré la vue... et Ho Chi Minh qui nous couve du regard...2013-South-VN-1952.JPGUne traduction "googlienne" nous donne ceci : -à gauche de l'image- l'épargne, l'honnêteté et la droiture -à droite de l'image- impartial - en dessous- exemple moral de Ho Chi Minh et éclairer l'immortalité d'aujourd'hui.

Sur ces bonnes paroles, nous partons grignoterP1310183.JPG

puis découvrir rues et curiosités de la ville. Notre hôtel est dans le district 1, dans le coeur historique, les rues sont larges mais les trottoirs toujours aussi animés !10-2013-VN-J4-Retour-HCM-trottoir.jpget les rencontres sont sympathiques

P1310214.JPG

et constrastent avec le chic des hôtels environnants !P1310176.JPGUn rappel rapide de l'histoire d'HoChiMinh, anciennement Saïgon ici. C'est plus clair, alors suivez-moi !!!

P1310206.JPGNous remontons la rue Dong Khoi, anciennement rue Catinat, vers l'Opéra.P1310211.JPGLe bâtiment s'inspire de l'Opéra Garnier de Paris. Le voici en 1915. Municipal_Theatre_Saigon_1915.jpgEn face se trouve l'hôtel Continental Saigon, un bel édifice style haussmanien, construit en 1880.2013-South-VN-1909.JPGJuste après se dresse la statue du petit père des vietnamiens.  2013-South-VN-1869-copie-1.JPGHo Chi Minh a donné son nom moderne à la ville de Saïgon... mais tout le monde l'appelle encore Saïgon !10-2013-VN-J4-Retour-HCM-oncle-Ho.jpgDerrière l'oncle Ho, l'Hôtel de ville,... les touristes étrangers ou vietnamiens se pressent pour prendre la pose souvenir devant ces deux monuments.

Nous empruntons la rue Pasteur, dont le nom est resté...10-2013-VN-J4-Retour-HCM-achats.jpgAdmirez au passage le travail de cet électricien vietnamien, équilibriste sur fils...

2013-South-VN-1887.JPGEt arrivons sur le boulevard Le Loi... et faire un tour à une de nos boutiques préférée au Vietnam : Gingko. Nous connaissions bien les adresses d'Hanoi, nous découvrons une de celles d'ici.10-2013-VN-J4-Retour-HCM-gingko.jpgCette fois-ci, j'ai craqué pour un T-Shirt arborant les fameux masques qu'on croise d'ailleurs plus à Hanoi qu'ici !2013-South-VN-1906.JPGNous poursuivons notre découverte en empruntant le large boulevard Nguyen Hue qui relie l'Hôtel de ville à la rivière, la circulation y est dense. Des bâtiments très modernes cotoient des 

P1310181.JPG immeubles aux façades jaunes datant de l'époque coloniale.

P1310193.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous longeons le fleuve, près de notre hôtel, la statue de Tran Hung Dao, un valeureux général de la dynasitie Trần (1288-1300) domine un carrefour que nous traversons, notre hôtel est sur la gauche (avec le "R").

2013-South-VN2-1955.JPG2013-South-VN2-1963.JPGNous décidons de rentrer à l'hôtel pour profiter de la piscine tant que la chaleur le permet...C'est un endroit superbe, l'eau du bassin semble au niveau du fleuve...10-2013-VN-J4-Retour HCM-piscine1Voici la vue que nous avons ! Trop moche, non ?10-2013-VN-J4-Retour HCM-panoramiqueEn face, sur cett sorte de presqu'île, bande de terre dans un méandre du fleuve Saïgon, se trouvele quartier Thu Thiem. C'est encore une gigantesque marécage, peuplé de rares maisons d'agriculteurs et relié depuis deux ans à HoChiMinh par un tunnel. Thu-Thiem-presquile-futur.jpgVoici le projet architectural très ambitieux que le comité central du parti vietnamien a validé pour cette bande de terre humide et en friche. A l'image de Pudong, notre quartier à Shanghai, voici ce qui pourrait être la vue sur ce quartier d'ici 4 ou 5 ans... une zone urbaine nouvelle avec un centre financier, une tour de télécommunications et un quartier d'affaires ! Bref, l'avenir... mais pour qui ?10-2013-VN-J4-Retour HCM-piscine couchantLe soleil descend doucement, se reflétant tel un feu sur les immeubles de verre, nous profitons avec délice de cet instant.P1310238.JPGIl ne fait pas si chaud que cela en "altitude"... après un bon bain, je me pelotonne dans la serviette le temps de me sécher et admire la vue, protégée par une épaisse vitre de verre !10-2013-VN-J4-Retour HCM-apéro-nuit tombéePuis nous prenons l'apéro qu'une serveuse vient nous apporter au bord de la piscine ! Trop dur les vacances ! Plus tard, nous nous régalons dans un restaurant proposant des spécialités de Hué. Una décor minimaliste pour une nourriture fraiche et parfumée... tout en observant pas la fenêtre, un coq de combat que son propriétaire nourrissait juste à côté de nous... !

10-2013-VN-J4-Retour-HCM-restauHue.jpg

Miam, c'était délicieux ! Une belle journée bien remplie, non ? Bisous les amis et à bientôt, Tifenn-la-saïgonnaise !

Repost 0
Published by Adishatz-in-Shanghai - dans Du Vietnam
commenter cet article
22 octobre 2013 2 22 /10 /octobre /2013 06:09

Coucou,

vous êtes toujours là ? Alors suivez-moi...P1160447

D'abord au lycée français de filles que tenait Madame Donnadieu (la mère de Marguerite Duras)... qui a peu changé depuis les années 1930 et est devenue l’école mixte Trung Vuong ! C'est à présent une école bilingue, pour enfants de familles aisées. C'est, parait-il, la seule école de la ville, où on enseigne encore le français. 9-2013-VN-J3-Sadec-ecole.jpgDes enfants sortaient pour une pause ou la récréation, je ne sais pas. Nous sommes entrés dans l'école, Monsieur Kinh m'entrainant avec lui... J'étais un peu intimidée par ces enfants joyeux, peu étonnés de ma présence et en train de jouer à la balle sous le hall d'entrée du bâtiment principal... ma Maman a fait sa souris pour découvrir, sans déranger, une salle de classe... qui ressemblait à celle de mon école primaire à Toulouse, ou à celle de mes parents quand ils étaient enfants !!!9-2013-VN-J3-Sadec-a-velo-apres-ecole.jpgPuis nous sommes remontés sur nos bicyclettes, moi à l'arrière de mon père, photographiant à la volée... ma Maman nous suivant... et photographiant aussi, en prenant soin de quand même tenir le guidon car la chaussée n'était pas très plane.9-2013-VN-J3-Sadec-belles-a-velo-pont.jpgNous avons pris un pont qui enjambe la rivière pour nous retrouver sur l'autre rive (pas facile avec un simple pignon de monter des petites côtes, surtout pour mon Papa avec moi à l'arrière !). Nous voici à la découverte d'anciennes maisons coloniales, d'une église,9-2013-VN-J3-Sadec-maisons-depoque.jpgpuis ... au gré du flot des vélos qui nous doublent... 9-2013-VN-J3-Sadec-à vélo-pontceux de lycéennes en Ao Daï,... de personnes revenant du marché de l'autre rive... 9-2013-VN-J3-Sadec-belles-a-velo-autre-rive.jpg

9-2013-VN-J3-Sadec-belles-a-velo-2-copie-1.jpgla vie quotidienne du bord de rive défile sous nos yeux... 9-2013-VN-J3-Sadec-vie-bord-de-route.jpgChacun est très occupé... certains causent avec les voisins...ou attendent le chaland...9-2013-VN-J3-Sadec-scenes-de-bord-de-rue.jpgNous arrivons à un beau temple caodaïste, un des buts de cette balade.9-2013-VN-J3-Sadec-Caodaiste-de-face.jpgVoici sur la façade, symbole du Cao Dài omniprésent, un triangle enfermant un oeil divin. Le caodaïsme a été fondé en 1925 par Ngo Van Chieu, un fonctionnaire vietnamien. Cette religion haute en couleurs, révélée au monde par cet homme lors d’une séance de spiritisme, se manifesta par l’apparition de l’Empereur de Jade, aussi nommé Cao Dai. C’est une religion  syncrétique qui tente d’unifier les concepts du Bouddhisme, du Confucianisme, du Taoisme et du Christianisme.

9-2013-VN-J3-Sadec-Caodaiste-dogme.jpgDes guides spirituels tels que: Victor Hugo, Jeanne d’Arc, Pasteur, Lénine, Churchill, Shakespeare... sont vénérés par les fidèles et consultés par les médiums de la secte. Aujourd'hui le caodaïsme compte 2 millions d'adeptes  au Vietnam et 1 million hors Vietnam. Les parmi les recommandations du Caodaisme sont : ne pas tuer les êtres vivants, n e pas voler, ni garder un objet trouvé, ne pas se livrer aux jeux d’argent, ne pas faire grande chère, éviter tout excès à table et se garder de l’ivresse, ne pas pécher en parole, ni mentir, ne pas se vanter, ni juger ou se moquer des autres....
9-2013-VN-J3-Sadec-Caodaiste-interieurs.jpgModestie et retenue... ce que ne sont pas les décors du temple qui sont très colorés : du jaune, du rouge, un peu de vert et du bleu jusqu'aux nuages des plafonds... des dragons entourent les piliers.... des oiseaux et des lotus en moulures donnent du relief à cette immense fresque !9-2013-VN-J3-Sadec-Caodaiste-details2.jpgNous montons par un étroit escalier pour nous retrouver au dessus du toit.9-2013-VN-J3-Sadec-Caodaiste-details.jpgLa vue sur Sadec et le fleuve est à 360°, c'est super !9-2013-VN-J3-Sadec-caodaiste-vue-du-haut.jpgEn redescendant, nous apercevons aussi les corbilards caodaïstes, à l'image du reste, kitsh, gai et coloré pour un dernier voyage terrestre.9-2013-VN-J3-Sadec-Caodaiste-corbillards.jpgSeul regret est de n'avoir pas pu assister à une cérémonie car les fidèles et religieux ont des tenues étonnantes aussi. En voici quelques images glanées sur des blogs de voyageurs (merci à eux)...9-2013-VN-J3-Sadec-religieuxcaodaiste.jpgAvant de repartir vers notre sampan pour déjeuner, petite pause fraucheur et thé vert dans une pépinière... dont les plantes luxuriantes abritent une jardin japonais et un bassin ! 9-2013-VN-J3-Sadec-pepiniere.jpgAlors, ça vous a plu cette virée à vélo... ?P1160181.JPGAlors, arrêtons pour un délicieux déjeuner, 9-2013-VN-J3-Sadec-dejeuner-on-repart.jpgpuis nous digèrerons en profitant d'une glissade le long d'un arroyo !P1300772Abrités du soleil, qui tape fort (mais le ciel est parfois chargé de nuages gris, annonce d'une pluie prochaine), nos yeux sont électrisés par le vert tendre de la végétation qui contraste avec le marron de l'eau. Nous contemplons et croisons de petits bateaux9-2013-VN-J3-Sadec-petitsvbateauxet de lourdes embarcations,9-2013-VN-J3-Sadec-grosbateauxDes enfants hurlent "Heloooooooo" sur notre passage et courent le long de la rive,9-2013-VN-J3-Sadec-Hellotandis que des habitants des rives sont en plein travail... dans l'eau ...9-2013-VN-J3-Sadec-activités bord eauDes habitations en partie sur pilotis bordent les rives...9-2013-VN-J3-Sadec-maison pilotisNous apercevons même des gens en pleine toilette, qui parfois nous font signe !9-2013-VN-J3-Sadec-activités bainNous passons sous de multiples pontsP1300936parfois plutôt de frêles ponts de singes pouvant juste supporter un passant et un scooter à la fois.9-2013-VN-J3-Sadec-sous le pontA travers les fenêtres du sampan, la vie sur le fleuve défile comme des tableaux qui se renouvellent...9-2013-VN-J3-Sadec-par la fenetreJe me prélasse, lis, dessine, regarde le paysage et cours à la fenêtre dès j'entend les voix d'enfants... pour leur faire signe... et les prendre en photos !P1160179.JPG

Nous passons un agréable moment "respiration" !P1160501.JPGMême la pluie qui tombe à deux reprises n'entame pas notre plaisir...9-2013-VN-J3-Sadec-sampan-canot.jpgPlus tard, Mr Kinh nous invite à une ballade à bord du canot dans de plus petits arroyos...9-2013-VN-J3-Sadec-arroyocanot.jpg

L'eau a une couleur très opaque, on a du mal à imaginer qu'à la saison sèche on puisse voir l'eau plus transparente !9-2013-VN-J3-Sadec-arroyomaisonLa vie semble s'écouler doucement dans ces écrins de verdure, le coiffeur a un salon très aéré ! 9-2013-VN-J3-Sadec-arroyo vuesPuis nous descendons pour une balade à pied sur un chemin très boueux (normal vue la pluie de la veille et le grain que nous venons de prendre il y a moins d'une heure)...9-2013-VN-J3-Sadec-boueJ'en perd ma tong... tant pis, pour éviter de les casser, je décide de finir cette promenade pieds nus ! Depuis la rivière nous avions aperçu un temple caodaïste, maintenant c'est une église rose qui se dresse devant nous !9-2013-VN-J3-Sadec-animauxLe long du chemin, les maisons ou jardins sont gardés par des chiens, des oies.... nous allons visiter une maison où la propriétaire élève des pythons et des crocrodiles... pour les vendre ensuite à des particuliers ! Quelle idée !9-2013-VN-J3-Sadec-Enfants kinh chaoNous croisons des enfants, certains reviennent de l'école à vélo, d'autres accourent en nous voyant passer. J'ai des bonbons dans ma main et leurs sourires en dit long quand je leur en donne à chacun !9-2013-VN-J3-Sadec-Enfants souriresUn petit garçon est venu jusqu'à nous, suivis par un autre qui était entrain de manger... et il était trop fier ensuite de montrer aux autres son trésor !!!  9-2013-VN-J3-Sadec-aroyodua.jpgUne dame nous propose de gouter son chou mariné (dưa), c'est délicieux, du coup elle nous en donne un sac plein... et nous finissons notre promenade en le partageant entre nous trois et Mr Kinh.2013-South-VN-1576.JPGEn revenant vers le sampan, nous apercevons à nouveau un temple caodaïste...
9-2013-VN-J3-Sadec-crepuscule.jpgC'est la fin de journée, juste avant le crépuscule, je suis allée passer un peu de temps en compagnie les hommes de l'équipage, jouant à la DS et leur faisant écouter la musique que j'aime...9-2013-VN-J3-Sadec-maison-mandarine-jardin2.jpgPuis nous sommes partis marcher sur la rive où le sampan était amarré, pour visiter une belle demeure mandarine datant du 19è siècle... protégée par deux solides gardiens et pour diner aux chandelles dans ce cadre chargé d'histoire !9-2013-VN-J3-Sadec-maison-mandarine.jpgNous avons aussi visité le luxuriant jardin (la propriétaire des lieux en est très fière, sa maison remonte à 4 générations avant elle et elle arrive à l'entretenir grâce qux visiteurs, mais y habiter toute l'année est un peu bizarre car c'est plutôt sombre... et poussiéreux).9-2013-VN-J3-Sadec-maison mandarine+jardinElle était ravie de notre enthousiasme et surtout quand j'ai mis des fleurs de frangipanier ramassées par terre dans ma tresse !9-2013-VN-J3-Sadec-maison-mandarine-belle-de-nuit.jpegJoli, n'est-ce pas ?9-2013-VN-J3-Sadec-maison-mandarine-diner.jpgAprès un délicieux diner, nous avons digéré, assis sur le pont du sampan, regardant les maisons à peine éclairées... jusqu'à notre point de mouillage... (cliquez pour agrandir )9-2013-VN-J3-Sadec-maison-mandarine-nuit.jpgDemain nous partirons vers Can Tho, notre destination suivante !9-2013-VN-J3-Sadec-maison-mandarine-jpeg Alors, elle vous a plu notre glissade ? Bien à l'aise dans un joli peignoir "nid d'abeilles", je regrade un ancien reportage d'Antoine sur le Vietnam puis pars me coucher en rêvant encore des enfants des rives. Bisous les amis ! Tifenn-la-Mékongaise.

Repost 0
Published by Adishatz-in-Shanghai - dans Du Vietnam
commenter cet article
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 07:38

Xin Chao !

Après un sommeil de princesse du Mékong pour moi,09-2013-VN-J3-belleauboisplus perturbé par les moteurs des bateaux qui nous ont croisés pendant la nuit pour mes parents, le ciel au petit matin s'éclaicissait enfin !09-2013-VN-J3-aubeDéjà un ballet de bateaux, tels des insectes glissant sur l'eau allait et venait, leurs passagers nous saluant avec plaisir, nous dévisageant ou nous ignorant trop occupés par leur travail.09-2013-VN-J3-pêcheursLes jacinthes d'eau flottant autour de nous, prendre le petit déjeuner sur le pont arrière,09-2013-VN-J3-ptit déjavec l'eau de part et d'autres, nous étions vraiment les rois du fleuve !!!09-2013-VN-J3-jacinthesContrairemenr à Bangkok où ces plantes sont endiguées et nuisibles à la respiration des klongs, ici, les jacinthes sont cultivées et entrenues car elles permettent à la terre de se fixer, et donc aux habitants du fleuve de planter des légumes... sur l'eau !09-2013-VN-J3-ravisQuelle est l'humeur aujourd'hui ! Ben, la pêche, en plus le soleil est de retour...9-2013-VN-J3-Sadec-reveil-forme.jpgProgramme du matin ? Appareils photos prêts,P1160195.JPG

nous partons visiter une briquetterie au bord du fleuve ! Il en existe beaucoup dans le delta... On les repère de loin... on dirait des cases africaines géantes...  09-2013-VN-J3-Briquetterie-foursLes enveloppes de grains de riz (comme la veille à la frabrique de caramels) sont acheminées par bateau jusqu'au lieu d'exploitation...09-2013-VN-J3-Briquetterie-palanches dehorsDes hommes chargent deux paniers de 20 kg à chaque extrémité d'une palanche, les apportent à côté du four en fonctionnement, les vident et repartent en chercher d'autres dans un incessant ballet...09-2013-VN-J3-Briquetterie-intérieur-vaetvientUn homme les jette dans le foyer du four... c'est le combustible pour la fabrication des briques.09-2013-VN-J3-Briquetterie-intérieur-foursLes briques sont faites à partir d’argile récolté sur les bords du fleuve. Les briques fraiches ont d'abord été rangées une à une dans le four, puis elles vont cuire pendant 15 jours environ. Quand la fumée qui sort du four deviend noire, toutes les ouvertures du four sont bouchées et les briques refroidissent doucement.09-2013-VN-J3-Briquetterie-cendresLes enveloppes brulées sont jetées derrière la briquetterie et d'autres personnes viennent les récupérer car elles seront vendues pour servir d'engrais ailleurs. 

09-2013-VN-J3-Briquetterie-viePlusieurs personnes vivent sur cette exploitation, deux femmes et un homme regardaient la télévision pendant que nous viisitions... A côté des fours, de petits autels d'où fument des bâtons d'encens... censés protéger la p^roduction et assurer la qualité de la cuisson !09-2013-VN-J3-Briquetterie-briquesVoici les briques : épaisses, plates ou rectangulaires, elles sont dédiées à plusieurs usages selon leur forme. Les plates sont les plus chères, les déformées seront vendues à bas coût aux villageois alentours.09-2013-VN-J3-Briquetterie-architecturefourMonsieur Kinh nous fait entrer dans l'un des fours, l'ouverture fait penser à une cathédrale gothique... des moineaux ont élu domicile au somment de l'un d'eux.09-2013-VN-J3-fleuve vers sadecjpgNous reprenons notre route vers Sa Déc, en partant,P1000917.JPGnous croisons un bateau achemine un nouveau chargement d'enveloppes de riz !09-2013-VN-J3-SadecNous arrivons à Sa Déc... il est à peine 9 heures, le ballet des bateaux du marché flottant bat son plein.

09-2013-VN-J3-Sadec-pecheursCélèbre depuis le tournage du film L'Amant, adapté du roman écrit par Margerite Duras, cette ville l'est aussi pour son patrimoine architectural de l'époque indochinoise bien conservé.9-2013-VN-J3-Sadec-aujourdhui-1900.jpgAu XIXème siècle c'était une ville importante dans le delta, notamment connue comme le jardin de la Cochinchine. Nous débarquons sur le quai et partons dans le marché qui s'étend le long du fleuve et de part et d'autre de la rue.9-2013-VN-J3-Sadec-marche.jpgIl y a du monde, qui vend et achète toutes sortes de denrées alimentaires. Vous voulez acheter du riz ?9-2013-VN-J3-Sadec-com-gao.jpgNous nous approchons d'un étal car je ne connais pas ce fruit, Monsieur Kinh nous dit que c'est le fruit du palmier d'eau. Une vendeuse m'en tend un pour gouter, je ne le trouve pas très gouteux mais la remercie de sa gentillesse.9-2013-VN-J3-Sadec-afruit-palmier-eau.jpgMonsieur Kinh lui achètent des billets de loterie, qu'elle vend en plus de ses fruits... les vietnamiens, comme les chinois, ont la passion du jeu !9-2013-VN-J3-Sadec-velo.jpgNous croisons plein de personnes, à vélo, à pied, beaucoup nous sourient, c'est bien agréable !

9-2013-VN-J3-Sadec-gensmarche.jpgNous avançons dans le marché, tous ces aliments me donnent faim !9-2013-VN-J3-Sadec-ingredients-cuisine.jpg

Tout le monde est très affairé, les étals sont très bien mis en valeur pour attirer les clients !9-2013-VN-J3-Sadec-banhmi.jpgNous croisons aussi plusieurs enfants, souvent timides, devant une "grande soeur" qui ne parle pas vietnamien !9-2013-VN-J3-Sadec-enfants.jpgPuis, après avoir fait le tour du quartier, nous allons visiter la maison de Huỳnh Thủy Lê alias "Monsieur l'Amant" !9-2013-VN-J3-Sadec-Duras-maison.jpgLa guide qui nous accueille nous raconte que Mr l'Amant  a rencontré Marguerite Duras, sur le bac de Sadec, que l'histoire d'amour a commencé à Saigon car le père, riche homme d'affaires chinois, avait choisi une épouse pour son fils et n'acceptait pas cette liaison. Même si notre guide parle très bien le français, dit avoir vu le film mais pas lu le livre... tout le monde à l'air de connaître cette histoire, semi-autobiographique, et il émane d'elle un parfum romantique, surrané et magique !9-2013-VN-J3-Sadec-Duras-photos.jpgLe titre était écrit en chinois  请人... et c'est bien un trésor que cette maison constitue pour la ville, et que le Vietnam a classé "site historique national" en 2010 ! Si le livre, prix Goncourt en 1984, a été traduit en vietnamien, c'est bien sûr le film que Jean-Jacques Annaud en a tiré qui est le plus populaire (même si beaucoup de scènes d'amour ont été censurées). Les photos du film jouxtent celles de Marguerite Duras jeune, de Huynh Thuy Le et de son épouse, de ses filles et de la famille. C'est comme si le temps s'était figé avec cette histoire... elle nous parle de la famille de Huynh Thuy Le qui vit toujours en partie à SaDéc mais surtout aux Etats Unis et en France. Elle nous dit aussi que longtemps après Huynh Thuy Le de passage à Paris a contacté Marguerite Duras qui n'a pas voulu le rencontrer.9-2013-VN-J3-Sadec-Duras-traces.jpgVisiter cette maison dont les meubles et la décoration ont été très bien conservés (même si un temps, ce lieu a été aussi un poste de police) donne une idée de l'atmosphère de l'époque. Un groupe d'américains, bouche bée, écoute l'histoire contée par un autre guide pendant que nous sirotons un thé et posons pour une photo souvenir ! 9-2013-VN-J3-Sadec-Duras-chapeau.jpgDe dos, de profil, de face, j'aime ces photos chapeautées ! Mais il est temps de revenir à la réalité et d'enfourcher nos vélos pour une belle balade.9-2013-VN-J3-Sadec-bicyclette.jpg

Nous longeons le quai et tournons très vite dans une rue : prochain arrêt, l'école que tenait Madame Donnadieu, la mère de Marguerite Duras... à suivre... Sadéc a encore d'autres trésors à découvrir !

Bisous les amis, Tifenn...la durasienne ! 

Repost 0
Published by Adishatz-in-Shanghai - dans Du Vietnam
commenter cet article
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 07:31

Reprenons notre glissade !

09-2013-VN-J2-nous3-3Plus tard nous accostons pour visiter une usine artisanale.09-2013-VN-J2caramelDans un espace vaste et très ventilé, sous un toit en planches en bois, des personnes que nous rencontrons façonnent et plient de délicieux caramels à la noix de coco (ou à l'ananas, au chocolat, au durion),09-2013-VN-J2banhune autre coule de la pate pour cuire des galettes de riz, un autre encore fabrique du riz soufflé. Il mèle des enveloppes de riz brûlantes aux grains de riz et rajoute du sable noir pour éviter que le riz brûle... et comme par magie les grains gonflent et s'agglutinent (comme du pop corn, délicieux),09-2013-VN-J2rizsoufflélCe qui est intéressant pour la cuisson des trois produits c'est de découvrir que le carburant pour alimenter les feux est l'enveloppe du riz et que réduit en cendre, cela servira ensuite d'engrais...09-2013-VN-J2alcoolDans un coin un homme surveille un énorme alambic qui distille de l'alcool de riz parfumé au serpent ou de banane.09-2013-VN-J2teatimeMr Kinh nous propose de nous assoir pour déguster un thé vert... mais surtout pour le gouter avec du miel récolté dans les vergers environnants... La personne qui nous sert nous propose évidemment d'acheter aussi du pollen et de la gelée royale, produits par les mêmes butineuses... Chouette, nous achetons finalement les trois ainsi que cinq paquets de caramels mous au coco et à l'ananas !09-2013-VN-J2objetsNous quittons cette petite fabrique du delta approchons d'un passage où le bras de Mékong s'élargit, l'eau y est plus salée, les bateaux moins nombreux mais plus gros...09-2013-VN-J2pont My TuanBientôt nous voyons pointer à l'horizon, un immense pont à haubans. C'est le pont My Tuan... axe principalde circulation dans la région du delta, il relie les provinces de Tien Giang (la rive d'où nous venons, depuis Cai ba) à Vinh Long.Inauguré en 2000, il a une longueur totale de 1,535 mètres, on a sûrement un superbe point de vue sur le delta depuis là-haut !!!  09-2013-VN-J2pluie3Doucement puis rapidement, le ciel s'assombrit. Immédiatement, deux membres de l'équipage viennet poser des rideaux de plastique sur toutes les ouvertures... il n'y a pas de vitres à bord. A l'abri derrière les épais rideaux un peu opaques, nous avons continué de nous régaler de ce paysage, adaptant ses couleurs à celles du ciel et de celles de la nuit qui se rapprochait.09-2013-VN-J2-pluieMême les appareils photo en témoignent, passés à travers les pants de plastique, ils nous rendaient compte de l'état de la pluie par les images et leurs objectifs trempés... ils n'ont pas trop aimés !09-2013-VN-J2-pluie2Le capitaine pilote le sampan vers un arroyo, petit bras de fleuve, où il accoste quelques muntes plus tard afin que nous puissions passer la soirée et la nuit.P1300575La lumière est faible à l'intérieur du sampan, la faim ne nous taraude pas mais la vue du diner servi suffit à nous mettre en appétit.P1300579Au Menu : Nouilles sautées au poulet et légumes, légumes grillés, porc au sel, canh (bouillon) aux champignons boules et aux crevettes.... le tout arrosé d'un petit vin blanc de Dalat !P1300576Après le diner, nous regardons le film "Indochine" (il y avait d'autres DVD comme l'Amant, mais ils n'étaient pas faits pour mon âge). J'ai bien aimé ce film, les subtilités et difficultés de la vie entre français et vietnamiens, et j'ai pu imaginer notamment les couleurs et les images de la vie de mon Papi Etienne à cette époque. La suite de notre "croisière" après une première nuit à bord dans l'article suivant ! Bisous les amis, Tifenn-la-"sampanienne" !

Repost 0
Published by Adishatz-in-Shanghai - dans Du Vietnam
commenter cet article
2 octobre 2013 3 02 /10 /octobre /2013 01:55

Coucou,

au petit matin, un peu froissés d'une courte nuit mais ravis,09-2013-VN-J2-dat un copieux petit déjeuner vietnamo-français avalé quand même sans se presser,09-2013-VN-J2-ptit déjde la salle de restau nous avions une vue géniale sur le marché Ben Than et sur Saigon...

P1300307.JPGP1300316.JPGP1300298.JPG

 

 

 

 

 

 

 

P1300317.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous avons pris la route pour Cai Be où nous devions embarquer sur un sampan. Au pied de l'hôtel, dans la rue, la vie avait déjà depuis longtemps repri son cours...

09-2013-VN-J2-dans la ruemême le dimanche, la circulation dans les rues est intense !

09-2013-VN-J2-départ HCMLes gens vont et viennent, indifférents à nos regards, précoccupés par leurs activités du jour...Nous avions un trajet de 120 km et une durée d'environ 2h30 !09-2013-VN-J2-sur la route2Nous avons selon le cas, lu, dormi, grignoté du pop corn, dessiné, écouté de la musique, regardé un film,... et surtout écarquillé nos yeux sur le paysage environnant.09-2013-VN-J2-embarquement pour le mekong-kinhArrivés à l'embarcadère de Cai Be, nous avons été accueillis par Mr Kinh, un adorable guide francophone... de 73 ans qui nous prenait en charge pour ces trois jours !!! Il a appris le français au lycée de Saigon mais les évènements (1954) en Indochine l'ont fait stoppé cet apprentissage. Il a un phrasé élégant et des intonations douces. Très à nos petits soins, il m'a pris sous son aile pendant ce séjour, m'appelant tout le temps Kim Chi (mon prénom vietnamien).

09-2013-VN-J2-embarquement pour le mekong-sampanPar un chemin puis une passerelle, nous avons accédé à l'entrée du sampan. L'aventure pouvait alors commencer ! Petite visite détaillée de notre habitation : le sampan est le bateau traditionnel du delta du Mékong. A l'origine, c'était un bateau à fond plat tout en bois de sao, un bois résistant comme le chêne et servait également d'habitation. Aujourd'hui, rames et voiles ont été remplacées par un moteur mais cela n'enlève pas le charme de la glissade sur l'eau...09-2013-VN-J2-embarquement pour le mekong-sampandevantLa décoration intérieure tout en rotin et en bambou (avec des pointes de roses vif et de vert anis pour la déco) et le pont en tek donnent beaucoup de douceur et d'allure au sampan.09-2013-VN-J2-embarquement pour le mekong-sampanchambresJ'ai adoré les lits avec au-dessus une sorte de baldaquin anti moustiques... et avoir une grande chambre pour moi toute seule ! A l'arrière du bateau se trouvent le poste de pilotage et le pont qui sert pour les petits déjeuners (sauf en cas de pluie)... 09-2013-VN-J2-embarquement pour le mekong-sampanarrière Nous faisons connaissance aussi avec l'équipage : le capitaine à la barre, un pilote en second et deux "hommes multitâches", s'occupant à la fois de servir et désservir les repas, de nos fournir tout pour notre confort... et d'assurer la maintenance du sampan durant la croisière. L'aventure peut commencer !

P1300379.JPGTrouvez-vous que nous avons l'air triste et mécontents du voyage ?

P1300381.JPGL'accueil à bord était aussi accompagné d'une belle corbeille de fruits et de noix de coco déliceuses pour se désaltérer ! Car bien sûr, sur le fleuve, la moiteur est impressionnante (c'est la saison des pluies) mais l'air est agréable car plein d'odeurs douces... 2013-South-VN-0356.JPGNe cherchez pas la clim à bord du sampan... Nous allons vivre 3 jours, presque comme les habitants du fleuve (seulement presque) ! Les premières embarcations que nous croisons sur le fleuve... il y a encore quelques années, elles étaient à rames, maintenant elles utilisent des moteurs puissants (moteur de bus) à la manière des "long tails" thailandais ! P1300378.JPGC'est plus efficace pour se déplacer mais bien trop sonore pour nos oreilles ravies d'être en pleine nature... en fait c'est même assourdissant ! Dernier clin d'oeil dans le sampan, qui éveille ma curiosité (car je ne la connais pas)... des livres de Marguerite Duras. Vous le saviez, vous, qu'elle avait vécu à Sa Déc pendant sa jeunesse ?09-2013-VN-J2-Présence de DurasEt oui, car vous aviez lu ou vu "l'Amant", mais moi je suis trop jeune pour cela mais ma Maman m'a parlé d'elle... et demain nous irons voir où habitait son amant et l'école de sa mère. 09-2013-VN-J2-en chemin Avant de partir pour ce voyage au long cours, nous nous promenons sur un chemin, d'où nous voyons les habitants des rives dans leur quotidien... Nous nous régalons de la végétation luxuriante qui nous entoure. Des jardins où poussent pamplemousses (ou bưởi), fruits du jacquier, papayes, longanes, fruits du palmier, noix de coco d'eau, fruit du dragon (la peau est rose d'habitude mais celui-ci n'est pas mûr), bananes, fruit de mangrove... mais aussi citronnelle, tamarin, et autres plantes parfumées...09-2013-VN-J2fruits-fleurs.jpgNous croisons de charmants animaux... dont un qui ressemble à un ami qui nous a quitté il y a longtemps...09-2013-VN-J2animaux.jpgTiens v'là la marchande de glaces "kem, kem" !!!2013-South-VN 0410Mr Kinh nous escorte jusqu'à une superbe maison, style coloniale, qui abrite un restaurant "le longanier", un cadre magnifique, très vert, d'où on entend juste le bruissement des feuilles de l'arbre du voyageur.09-2013-VN-J2-le longanier jardinNous montons à l'étage pour déjeuner : c'est une terrasse couverte ou plutôt une immense pièce de la superficie de la batisse avec juste de grandes ouvertures en demi-cercles en guise de fenêtre ! Le propriétaire est un français installé dans cette région depuis longtemps. Voici le menu appelé "Jade":

P1300392.JPG Une serveuse est venue à notre table pour commencer la découpe du poisson grillé, humecter des petites galettes de riz, y poser feuille de salade, basilic thai et  un morceau de poisson, les rouler et nous en poser à chusun dans notre assiette... nous avions la façon (mais nous savions déjà faire !), il n'y avait qu'à reproduire et déguster !

09-2013-VN-J2-le longanierVous me croyez si je vous dit qu'on s'est régalé ?09-2013-VN-J2-le longanier miamPuis nous avons repris le chemin inverse pour entamer notre découverte du fleuve par l'un de ses bras. C'est vraiment une glissade reposante, nous croisons de drôles de bateaux avec deux yeux et au nez (l'avant) rouge !09-2013-VN-J2bateaux à yeuxPlusieurs raisons possibles à cet étrange maquillage. Il est, parait-il, de tradition dans le delta, de peindre deux grands yeux à l'avant des bateaux. Certains disent que c’est parce que le bateau est un être avec une âme. D’autres pensent que les yeux vont dissuader les esprits malins de s’en prendre au bateau ou encore éloignent des crocodiles qui vivaient avant dans les eaux du Mékong… Mr Kinh lui nous dit simplement que c’est une jolie façon de distinguer les bateaux (de commerce, de transports de marchandise, d’habitations, …) des sampans ! En tout cas, c'est très agréable à voir !

P1300511Un petit café, peut-être, pour digérer ce bon déjeuner ? Le café, une institution au Vietnam, et notamment dans la région, est très parfumé et très corsé, souvent à base de robusta avec un parfum chocolaté. Il est filtré directement au dessus de chaque tasse... nous avons un peu de mal à le boire, en avons eu pour chaque petit déjeuner... pour l'apprécier il ne fait pas le boire "à la française" mais sans sucre et avec du lait sucré nous ne l'aimons pas ! 

P1300520

Sur la proue du sampan, la jolie figure.... de mon Papa ! C'est un poste bien agréable de s'assoir à l'avant et de fendre l'eau avec le bateau. Des petits soucis techniques vous convient à lire la suite... dans l'article suivant du même nom !

Repost 0
Published by Adishatz-in-Shanghai - dans Du Vietnam
commenter cet article
28 septembre 2013 6 28 /09 /septembre /2013 15:50

Xin chào !

"Chào mừng bạn đến Sài Gòn" ou "Bienvenue à Saigon" même si le nom officiel est depuis longtemps HoChiMinh !

09-2013-VN-J1-copie-1Après un vol très agréable sur Vietnam Airlines, nous sommes arrivés à l'aéroport d'HCM city ! Chaleur douce, vietnamiens peu pressés, pas de bruit de klaxons ou presque... pas de doute, l'atmosphère du Sud est différente : la ville semble plus cool et plus nonchalente qu'Hanoi !P1300285.JPGAprès avoir posé nos affaires à l'hôtel,P1300170.JPGnous sommes sortis en quête d'une gargotte pour diner... comme nous sommes juste à côté du marché Ben Than, nous avons trouvé à côté des étals extérieurs le fameux restaurant Pho 24, que ma copine Lou-Anh et ses parents aiment beaucoup !

09-2013-VN-J1-phoga.jpgPuis nous avons fait le tour du marché car l'intérieur était déjà fermé (normal à 20h30) et nous sommes régalés de tous ces marchands et marchandises colorées !09-2013-VN-J1-benthan.jpgJ'ai aimé toucher les "ao dais", regarder les lampions colorés, farfouiller dans des centaines de bracelets, m'extasier devant la finesse des kirgamis de papier...

09-2013-VN-J1-autour-de-benthan.jpgNous avions rendez-vous avec Mme Hang, qui organise notre glissade sur le Mékong (et avec qui nous sommes allés à Sapa et à la baie de Cat Ba)...

P1300291.JPGet avons papoté avec elle autour d'un café glacé et de batons de canne à sucre à mâchonner ! Demain départ pour le Mékong... sur les traces de Marguerite Duras... à suivre... quand nous aurons à nouveau une connexion internet ! Tam biet les amis, Tifenn-la-saïgonnaise !

Repost 0
Published by Adishatz-in-Shanghai - dans Du Vietnam
commenter cet article
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 01:43

Xin Chao !

Ce samedi, après une bonne nuit et un délicieux petit déjeuner,

P1230398nous sommes partis nous promener dans les rues d'Hanoi et faire quelques achats... il ne faisait pas encore trop chaud...

05-2013-VN-J7-enfantsles gens commençaient à s'installer pour déjeuner... d'autres travaillaient comme un jour ordinaire...

05-2013-VN-J7-miamderuesJe voulais trouver des sandales... le petit magasin Birkenstock ayant disparu... mais trouver à ma taille était complexe... ou le choix restreint à des "beautés", difficiles à porter mais faites exprès pour les enfants d'ici... des goûts et des couleurs...

05-2013-VN-J7-chaussures1finalement le mieux est d'adapter une paire un peu large à mon pied... nous avons attendu un bon moment mais ça valait la peine... de l'excellent travai de cordonnière comme on n'en voit plus !

05-2013-VN-J7-kirigami.jpg

Mon Papa s'est acheté un joli bateau en kirigami...

05-2013-VN-J7-ruescommercesNotre quête numéro 2 était une sorte de passoire à "banh de pho" (pâtes de soupe)...

05-2013-VN-J7-rue-ferblancque ma Maman avait vue à l'hôtel, bien pratique pour réchauffer des pâtes de riz refroidies ou pour les égoutter tout simplement : la "rue des ferblantiers" était le lieu propice à un tel achat... Elle était drôlement contente ma Maman, comme quoi, parfois on peut se faire plaisir avec pas grand chose !

Puis nous avons déambulé, pris l'apéritif au bar "PhoCo" sur la terrasse la plus haute ...

P1230538

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

afin d'avoir une belle vue sur le lac...

 

05-2013-VN-J7-Hanoi-vues.jpg

Nous y avons fait une rencontre toute douce...

P1230546

et plus loin dans la rue, très souriante !!!...

P1230527

Nous avons grignoté au café des Arts... histoire de manger une pizza ou une délicieuse salade de papaye !

P1230446

puis, par des petites rues,

05-2013-VN-J7-Hanoi-Tags.jpg

où les couleurs paille et vert clair dominent,

P1230495 et où chacun s'affairait sans se soucier de nous...

05-2013-VN-J7-travailleurs.jpgnous avons pris le chemin de l'espace Culturel Français où nous avions rendez-vous avec mes copines Sarah et Lola et leur Papa.

05-2013-VN-J7-Sarah-Lola.jpgAprès un café et une partie de cache-cache, nous sommes tous montés à l'étage pour voir l'exposition "Etonnant Vietnam", les photos du concours 2013 de Coup de Pouce Vietnam pour laquelle nos amis exposaient leurs clichés...

05-2013-VN-J7-Hanoi-etonnantVN-CPV.jpget avons musardé dans la médiathèque... Nous avons même croisé Daphné et ses parents, qui habitent dans l'immeuble juste à côté du nôtre à Shanghai ! Finalement, le Papa de mes copines nous a indiqué un autre magasin Birkenstock dans le mall "Vinacom"... nous avons donc quitté nos amis, à regret de s'être vu si rapidement,... et avons pris un gtaxi pour la boutique en question :

P1230595et voilà, cette fois-ci, ma nouvelle paire de nu-pieds (2 paires en 1 journée !) est mauve !

P1230597.JPGUn dernier diner "chez les copines" sur Ta Hien pour entretenir la tradition... et nous avons passé notre dernière nuit à Hanoi sous l'oeil discret de notre ami geiko,

P1230596qui avait perdu sa queue sous le livret d'accueil de la chambre .

05-2013-VN-J7-Hanoi-TamBiet.jpgDerniers regards sur Hanoi, nous nous retrouvons au milieu de "Viet Khieu" qui vievent à Shanghai... où nous arrivons 3 heures plus tard,

P1230639.JPGravis de rentrer "chez nous" et les bras chargés d'une belle récolte de souvenirs !

05-2013-VN-J8-recolte-souvenirs.jpgTam Biet et bisous, Tifenn-la-shanghaienne !

Repost 0
Published by Adishatz-in-Shanghai - dans Du Vietnam
commenter cet article